La France condamnée suite aux viols d'une fillette placée chez des Témoins de Jéhovah du Tarn-et-Garonne

0
0
1
s2smodern

Tarn-et-Garonne L'affaire remonte aux années 70-80.

Elle avait été placée dans une famille des Témoins de Jéhovah par l'Aide Sociale à l’Enfance du Tarn-et-Garonne avant de subir durant 13 ans des viols et des abus sexuels de la part du père adoptif. Aujourd’hui, la Cour européenne des Droits de l'Homme a condamné la France à dédommager la jeune victime aujourd’hui adulte. Les faits s’étaient déroulés entre 1976 et 1988. La France devra verser 55 000€ en réparation du "dommage moral".

L'enfant participaient aux activités des Témoins de Jéhovah

Dans son jugement, la Cour européenne des Droits de l’Homme dénonce des "carences" dans le suivi de l’enfant qui n’a reçu que six visites en l'espace de 13 ans. Les juges déplorent aussi l’absence de mesures pour faire respecter la « clause de neutralité religieuse ». La famille d'accueil faisait participer l'enfant à ses activités au sein des Témoins de Jéhovah alors que la famille d'origine de l'enfant était de confession musulmane.

 

photo : illustration (DR)
  • Créé le .

TOTEM

Tous les tempos de la radio

Tous les tempos de la musique et de l'info

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE