Centrale de Golfech : le réacteur n°2 cale en plein redémarrage

0
0
1
s2smodern

Tarn-et-Garonne Cet arrêt intempestif s'est produit lundi dernier au moment même du redémarrage de l'unité n°2.

Faux départ pour le réacteur n°2 de la centrale de Golfech. Lundi 13 décembre, l'unité n°2 devait redémarrer après plus de 7 mois d'arrêt pour des opérations de maintenance et de rechargement du combustible nucléaire. Durant cette phase de redémarrage, l’unité s’est arrêtée automatiquement à 11h. Depuis, les équipes d'EDF sont sur place pour tenter de trouver l’origine du problème. L'Autorité de Sûreté nucléaire a été prévenue.

CP CNPE

Un problème de clapet déjà détecté il y a peu de temps

"Cet arrêt n’a eu aucun impact sur la sûreté des installations", dit la centrale. Ce nouvel arrêt interroge alors que l'unité n°2 tarde à être rebranchée sur le réseau électrique. Récemment, un défaut d’étanchéité avait été détecté sur un clapet qui relie le circuit de refroidissement du réacteur et le circuit primaire principal.

Selon nos informations, une nouvelle tentative de redémarrage est en cours. L'unité n°2 pourrait à nouveau fonctionner d'ici vendredi au plus tard.

 

photo : la centrale nucléaire de golfech (crédit : johan gesrel)
  • Créé le .

TOTEM

Tous les tempos de la radio

Tous les tempos de la musique et de l'info

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE