Centrale de Golfech : le directeur revient sur le rejet d'eau déminéralisée dans la Garonne

0
0
1
s2smodern

Tarn-et-Garonne Ce rejet accidentel s’est produit à la centrale nucléaire de Golfech sur l’unité n°1 actuellement à l’arrêt.

Samedi après-midi, le réservoir d’un système de distribution d’eau déminéralisée a tout simplement débordé. Cette eau, qui n’est pas radioactive, s’est écoulée dans le fleuve Garonne avec une concentration de 1,4 kilos de morpholine. A cette dose, cette substance chimique, qui sert à l’anticorrosion, n’est pas dangereuse, précise le directeur de la centrale Nicolas Brouzeng. Selon lui, l’eau consommée sur la partie aval de la Garonne ne présente aucun risque.

Nicolas Brouzeng.

Pour les associations anti-nucléaires, cet événement démontre le vieillissement des installations. C’est en tous cas l’avis de Monique Guittenit. Elle est porte-parole du collectif « Stop Golfech ».

Monique Guittenit.

La remise en route de l’unité n°1 de la centrale de Golfech est programmée pour le milieu de semaine prochaine.

Crédit photo : Johan Gesrel - Totem
  • Créé le .

TOTEM

Tous les tempos de la radio

Pop-Rock-Hits & infos locales

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE