Menace de restructuration et de cession pour l’entreprise Aubert & Duval

0
0
1
s2smodern

Puy-de-dôme Les conséquences de la crise économique post-coronavirus et celles qui arrive laissent des traces. Le groupe Aubert et Duval, compte 12 sites en France, dont 1 500 salariés aux Ancizes et 500 à Issoire, mais aussi des Bureaux à Clermont. Une reprise par le français Safran vient de fuiter.

Une rumeur qui arrive en même temps que le nouvel accord de performance collective qui a été présenté aux personnels Aubert et Duval hier.

Il fait suite à des difficultés antérieures au Covid, et il faudra du temps pour l’étudier et le signer selon les syndicats. En tout cas, il doit donner de la souplesse avec une mobilité des personnels. En cas de refus, les licenciements menacent.

Jean-François Courtadon est Délégué syndical FO

Les CDD, les intérimaires, sous traitants d’Aubert et Duval seront également fortement impactés.

 

  • Créé le .

TOTEM

Tous les tempos de la radio

La vie chez nous, on la partage ;-)

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE