Vigilance face à la prolifération des chenilles processionnaires

0
0
1
s2smodern

Aveyron La préfecture alerte la population quant à la prolifération des chenilles processionnaires dans les pins de nos régions. Cet insecte peut provoquer de graves allergies.

Les chenilles processionnaires ont massivement investi les pins de nos régions cette année. Une prolifération largement visible dès lors qu'on lève un peu les yeux. Elles se nichent dans les pins où elles forment une sorte de boule disgracieuse. Au printemps, ces chenilles descendent des arbres pour aller s'enterrer dans le sol.

Risque d'allergie

Au delà de l'aspect visuel, ces insectes représentent un véritable danger pour les animaux, les chiens en particulier, mais aussi les hommes, en raison de leur poils extrêmement urticant.

Il y a un risque de développer des allergies parfois sévères qui affectent les voies respiratoires et les yeux. En cas de contact, il est conseillé de prendre une douche chaude et de changer de vêtements.

Comment s'en débarrasser ?

Dans le domaine privé, chacun est tenu d'entretenir ses plantations de manière à ne pas laisser proliférer ces chenilles. "Il est encore temps de couper les cocons qui sont dans les pins", explique Gilbert Godefroy de la société Ecotek à Albi. "En les détruisant, on évite ainsi la descente des chenilles."

 

Mais, si ce n'est pas possible car l'arbre est trop gros ou les cocons ne peuvent pas être atteints, il existe d'autres solutions. "Si les chenilles sont sur le passage du tronc, on peut mettre un piège qui les canalisent et les dirigent dans un sac avec un peu de terre", poursuit Gilbert Godefroy.

A titre préventif, il existe également des pièges à phéromones ou bien encore des nids et des boules de graisse pour favoriser la venue des mésanges qui sont de grandes consommatrice de chenilles.

Photo d'illustration
  • Créé le .

TOTEM

Tous les tempos de la radio

La vie chez nous, on la partage ;-)

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE