La loi Léonetti « n'est pas du tout adaptée aux enjeux de l'affaire Vincent Lambert »

0
0
1
s2smodern

Lozère Au-delà du drame familial où deux parties se déchirent sur fond de combat idéologique, l'affaire met en lumière les insuffisances de la loi française.

La décision a pris presque tout le monde à contre-pied lundi 20 maiau soir... Alors que le protocole d'arrêt des soins avait été lancé le matin même, la cour d'appel de Paris a contre toute attente ordonné la poursuite des traitements dans le dossier Vincent Lambert. Son alimentation et son hydratation ont donc repris, mardi 21 mai. Les parents du tétraplégique en état végétatif depuis 10 ans ont célébré leur victoire tandis que sa femme et ses proches dénoncent toujours un acharnement thérapeutique.

Avec ses poursuites judiciaires qui n'en finissent plus, l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité ne peut que constater que la loi Léonetti – Claeys n'est pas du tout adaptée aux enjeux.

Marc Moulis, délégué départemental de l'ADMD Lozère

'

  • Créé le .

TOTEM

Tous les tempos de la radio

La vie chez nous, on la partage ;-)

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE