Une oeuvre spoliée par le régime Nazi avait trouvé place depuis 2015 au Musée Labenche à Brive

0
0
1
s2smodern

CORREZE  Cette tapisserie du 17ème siècle « l'Odorat » va finalement rester à Brive.

lodorat

                            © Collection Ville de Brive-musée Labenche ; cliché Ville de Brive/S. Marchou

Une œuvre spoliée par le régime Nazi avait trouvé place depuis 2015 au Musée Labenche à Brive.

Une tapisserie achetée par la Municipalité en 1995 à une galerie parisienne. Elle appartenait originellement à la Maison d'Arts Drey de Munich. Une tapisserie que cette famille juive avait du vendre en 1936, sous la contrainte des autorités nazies.
Cette tapisserie du 17ème siècle « l'Odorat » va finalement rester à Brive, au Musée Labenche. Le cabinet d'avocat de la descendance de cette famille et la Municipalité de Brive ont trouvé un accord

Stéphane Jacquemin s'est entretenu avec Maître Béatrice Cohen, avocate au Barreau de Paris, elle est spécialiste en droit du marché de l'Art

    

Le devoir de mémoire passe aussi par les œuvres d'Art

Le cabinet d'avocat de la descendance de cette famille et la Municipalité de Brive ont trouvé un accord financier. La ville doit s'acquitter de 140 000 euros...et conserve la tapisserie. En 1995, la municipalité l'avait acheté quasiment au même prix ;

Pourtant, la ville de Brive était juridiquement en faute explique Maître Béatrice Cohen :

De nombreuses œuvres reconnues spoliées par le Régime Nazi sont abritées dans les musées, elles sont reconnaissables derrière l'acronyme, MNR pour Musée Nationaux Récupération.

  • Créé le .

TOTEM

Tous les tempos de la radio

Pop-Rock-Hits & infos locales

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE